Le module s’appuie sur quatre grands principes:

  1. Ce ne sont pas forcément les événements eux-mêmes qui sont négatifs ou positifs, c’est notre façon de les percevoir qui les détermine ainsi;
  2. La vie est une succession de bons et de moins bons (voire très mauvais) moments; il est donc important d’apprendre à profiter de façon optimale des bons (et de les faire se répéter);
  3. On se représente son identité aujourd’hui à partir d’une sélection d’une certaine partie de nos souvenirs (expériences passées dominantes) , parmi ceux-ci certains nous gâchent la vie.  À  nous d’enrichir l’identité que nous avons en en recherchant de plus utiles;
  4. Si le passé a déjà été écrit, le futur est une page blanche; à moi d’y mettre ce que j’ai envie d’y vivre.
L’anxiété est une manifestation très courante mais très gênante car elle nous fait voir tout de façon angoissante et catastrophique. Cela fait que le doute devient permanent et finit par créer un certain blocage dans les projets de vie. La tendance au repli et à l’immobilisme  peut représenter un danger supplémentaire car en évitant les situations jugées stressantes on finit par ne plus s’exposer et cela contribue à la perte de nos capacités d’adaptation face aux problèmes. Autre point crucial elle ne permet plus de  remarquer que “l’on est capable finalement d’y arriver” pensée beaucoup plus utile que “je vais échouer ou cela va tourner vinaigre”).

Le programme suivant vise dans un premier temps à vous apporter une compréhension de ce phénomène pour éviter au maximum que vous vous laissiez influencer par vos propres représentations anxieuses de ce qui vous arrive (“je vais devenir fou, je ne pourrai plus retravailler, je vais mourir…”) qui sont non fondées mais auxquelles l’anxiété fait croire . L’anxiété n’est pas grave mais elle vous le fait croire.

Dans un deuxième temps le module vous donnera les outils “antidotes” pour apprendre à gérer calmement et patiemment les manifestations anxieuses et en parallèle réfléchir à ce qui a amené ce stress dans votre vie pour mieux le prévenir à l’avenir.

Remarquez que nous ne nous focalisons pas sur les symptômes ou votre douleur morale ressentis. Non qu’ils ne soient pas réels ni à l’origine d’une grande souffrance pour vous ou vos proches mais simplement que nous pensons que trop s’appesantir sur cela n’a pas de pouvoir mobilisateur (bien au contraire) et ne vous amène pas forcément vers la construction du mieux-être. Le passé est derrière vous, l’avenir est une page blanche à écrire; devenez-en l’auteur.

Rq: un conseil avant d’entamer vos exercices de la semaine prenez le temps d’écouter la musique de Mozart en contemplant les images qui défilent sur la page titre du site et laisser émerger les images, pensées et souvenirs qui viennent. Cela préparera votre mental au mieux avant votre réflexion.

Morceau de Mozart