Comme vous le savez maintenant ce programme s’appuie sur quatre grands principes:

    1. Ce ne sont pas forcément les événements eux-mêmes qui sont négatifs ou positifs, c’est notre façon de les percevoir;
    2. La vie est une succession de bons et de moins bons (voire très mauvais) moments; il est donc primordial d’apprendre à profiter pleinement des bons (et de les faire se répéter);
    3. On se représente aujourd’hui notre identité comme la somme d’une sélection de certains de nos souvenirs (expériences passées) , parmi ceux-ci certains nous gâchent la vie et influencent la sélection des autres souvenirs. À nous d’enrichir notre identité en en puisant des plus fonctionnels qui ont été délaissés mais pourtant porteurs d’une définition de nous plus utile;
    4. Le passé a déjà été écrit, le futur est une page blanche; à moi d’y mettre ce que j’ai envie d’y vivre.
Ce module “je suis déprimé(e)” se déroule sur au moins 4 semaines. Il utilise des méthodes validées par les dernières données médicales et scientifiques qui facilitent la reprogrammation de notre cerveau sur un mode “retour au bien-être”. Votre rétablissement se fera progressivement et s’accentuera au cours des semaines à venir (temps nécessaire pour que votre cerveau incorpore les nouveautés et effectue les modifications de ses propres neurones).
Pour cela chaque partie du module devrait être réalisée dans l’ordre et sans chercher à aller trop vite. En effet chacune d’elle prépare votre cerveau à bien l’orienter vers la construction de votre bien être à venir.
La dépression est caractérisée par un pessimisme, une propension à voir tout en noir et hypersensibilité à ce qui est triste. Il existe sur le plan cognitif une “anesthésie” de la capacité à se connecter au bon, à l’agréable et au plaisir.
Pour cette raison et pour commencer les exercices de la première semaine vont vous permettre de plus focaliser votre attention sur ce qui va bien voire est agréable dans votre vie actuelle (si, si il y en a ;o)) et également vous permettre de découvrir ce qui contribue à cet aspect agréable.
La rumination sur le passé douloureux alimente une vision d’un futur triste, inquiétant très peu attirant.
Pour cela  la deuxiéme semaine  vous permettra de mieux définir vos valeurs et vos objectifs dans votre futur afin que ceux-ci servent de boussole et de cap à suivre pour votre présent et vos actions à venir. Ils viendront remplacer les projections pessimistes par des perspectives attirantes. Cela permet de retrouver de l’énergie et de l’envie.
La dépression fait souvent suite à une longue période de stress, d’anxiété et de fatigue accumulée  voire d’épuisement qui ont contribué à vous faire douter de vos compétences et de votre efficacité.
Pour cela la troisième semaine vous connectera à des souvenirs passés où vous avez vécu des moments pendant lesquels vous expérimentiez la réussite, la fierté… soit des émotions positives et utiles.
Une fois sorti de la torpeur dépressive, de son atonie et du repli il est bon définir une nouvelle façon d’envisager son avenir, ses plans de vie future. Tout en tenant compte des ornières passées que l’on souhaitera éviter de suivre à nouveau.
Pour cela la quatrième semaine vous apprend à
  1. définir le plus précisément possible ce que serait votre vie idéale, désirée à l’avenir;
  2. stimuler votre cerveau à construire le chemin qui rendra tout cela possible puis aidé des enregistrements d’hypnose.
Remarquez que nous ne nous focalisons pas sur les symptômes ou votre douleur morale ressentis. Non qu’ils ne soient pas réels ni à l’origine d’une grande souffrance pour vous ou vos proches mais simplement que nous pensons que trop s’appesantir sur cela n’a pas de pouvoir mobilisateur (bien au contraire) et ne vous amène pas forcément vers la construction du mieux-être. Le passé est derrière vous, l’avenir est une page blanche à écrire; à vous d’y écrire votre scénario désiré et que celui-ci ne soit pas une réédition du passé (si vous ne le désirez pas).

Rq: un conseil avant d’entamer vos exercices de la semaine prenez le temps d’écouter la musique de Mozart en contemplant les images qui défilent sur la page titre du site et laisser émerger les images, pensées et souvenirs qui viennent. Cela préparera votre mental au mieux avant votre réflexion.

Morceau de Mozart

et lire la page suivante: conseils utiles en cas de symptômes dépressifs

Très bons changements à vous…

25-images-qui-montrent-que-la-nature-ne-renonce-jamais-2