Le mythe de Yu le Grand

Cette histoire s’est déroulée en Chine Impériale il y a plusieurs centaines d’années. Yu le Grand fut confronté très jeune au problème cyclique et jusqu’alors irrésolu des crues et des inondations qui menaçaient périodiquement son royaume et il trouva une solution brillante. Contrairement à son père et à ses prédécesseurs, il n’ordonna pas à ses sujets de construire des digues et des levées toujours plus imposantes afin de contenir les eaux du fleuve Jaune, dont la furie finissait invariablement par emporter toute construction. Il leur fit au contraire creuser de profondes tranchées, des fossés et des canaux autour de la ville.

Les sujets obéirent et lorsque la crue arriva, ils virent l’eau entrer dans les trous et les fossés puis s’écouler le long des canaux sans rien détruire. Mais ils s’étonnèrent encore plus que le jeune Yu leur demande de construire, le long des canaux, “d’étranges mécanismes” avec de grandes pales à l’intérieur d’un cercle que la force de l’eau faisait tourner -des moulins à eau. Grâce à cette énergie ainsi “capturée”, il fut possible de broyer sans peine le riz et d’autres matières premières.