Qu’est-ce-que l’hypnose médicale?                              illusion-optque

Peut être faut-il mieux dire la définir par ce qu’elle n’est pas car là aussi elle véhicule de très nombreuses représentations plus ou moins fantasmées de perte de conscience, de soumission totale à l ‘ hypnotiseur et globalement de perte de contrôle sur ce qu’il se passe. Tout ceci est en grande partie du au fait que le principal contact que vous avez avec l’hypnose est celui de l’hypnose spectacle comme celle de Messmer, artiste canadien qui a su surfer sur l’aspect mystérieux et fascinant de cet outil et y apporter une note spectaculaire.

Amplifier ses ressources pour aller mieux

Pourtant l’utilisation de l’hypnothérapie est bien loin de cette conception. Au contraire le thérapeute finalement ne fait qu’aider le patient à accéder à ses propres ressources internes et lui permettre de réaliser un travail intérieur de résolution de ses problèmes. Vous restez absolument conscient de ce qui se passe, éveillé et dans un travail actif. Le terme hypnose est d’ailleurs peu adapté pour décrire le processus hypnotique. Ce dernier est en effet plus un état d’hyper éveil, un agrandissement du niveau de conscience qui devient capable de recruter ainsi un autre univers de compétences, de réflexion de perception et de compréhension des choses, des événements. Les associations entre les souvenirs, les personnes, les émotions, les situations sont favorisées. Il en découle la création de liens différents entre les concepts, de nouvelles idées apparaissent, des évidences surgissent sans paradoxalement y réfléchir.( d’où sa récente appellation de Thérapie d’Activation de Conscience).
L’exemple du carré à 9 points est à ce propos très pédagogique. Prenez une feuille et dessiner un carré. Essayer de relier les 9 points de ce carré en ne traçant que 4 traits qui se joignent bout à bout.
La solution de ce test se trouve dans le lien sur cette page.

Un autre cadre de référence pour voir les choses autrement

Vous comprenez maintenant mieux ce qu’est le formatage des idées et des stratégies de résolution de problèmes qui finalement devient notre problème principal car il nous met des ornières devant les yeux. Sortir du cadre de référence habituel est justement une des caractéristiques qu’autorise le processus hypnotique. Il permet d’avoir accès à un autre type d’intelligence et de compréhension.
Comment cela est possible? Et bien très succinctement sont présentes dans votre cerveau de nombreuses informations mémorisées sans que vous en ayez eu conscience. Par exemple, votre attention ne peut retenir toutes les informations visuelles que vous percevez à chaque instant. De plus seule une bande passante restreinte des données visuelles n’est perçue par vos yeux (infrarouge, ultraviolets. .. ne sont pas détectés et pourtant ils sont la) et il en est de même pour les sons (les ultrasons qui rendent fous votre chien, les infrastructures qui alertent les éléphants des tremblements de terre…). De même une grande partie de ce que votre corps reçoit comme sensations internes n’a pas la possibilité de passer le seuil de votre conscience mais sont pourtant intégrées à un autre niveau que conscient .
Chaque souvenir ainsi se constitue de la mémorisation sous forme de connections neuronales d’un contexte (lieux, dates, personnes, sons…) associé à une émotion (agréable telle que joie, quiétude, satisfaction, plaisir… ou désagréable telles que tristesse, anxiété, dégoût. ..) laquelle est exprimée sous forme de sensations physiques (légèreté, tension, oppression….). L’hypnose favorise l’accès aux souvenirs utiles de votre existence en ce qu’ils contiennent la ressource utile pour solutionner votre problème actuel. Et ceci que ce souvenir soit conscient ou réapparaissent comme par magie dans votre esprit. Si votre cerveau a choisi de faire revenir ce moment de votre vie faites lui confiance c’est qu’il sait que c’est celui-ci qui doit être réactivé.
Votre problème à résoudre ou plus souvent votre objectif à atteindre devient pour votre cerveau conscient et non conscient sa cible, son cap à suivre et c’est lui qui va trouver la solution et non vous (et oui!) . Celle ci vous sera alors révélée sous forme d’idées nouvelles (souvent « mais pourquoi je n’y ai-je pas pensé avant? »), d’intuitions, d’ envies nouvelles ou de désir d’agir. Suivez ce guide, faites confiance à ces changements, ils sont la solution ou un élément de la stratégie plus globale qui se met en place et vous amènera à votre objectif.

Gagner en souplesse mentale

Pour permettre au processus hypnotique de se mettre en place une induction est toujours présente. Cette phase aide le mental à se déconnecter de ses cadres de réflexions trop rigides et lui donner accès au monde imaginaire interne qui fait le lien avec les souvenirs et les compétences non conscientes. Il lâche prise en quelque sorte et s’ ouvre à un autre mode de fonctionnement. Rien de mieux pour cela vous le verrez dans les enregistrements de s’intérioriser c’est à dire à se connecter au monde des sensations et des perceptions sensorielles. Ce que la relaxation aide à faire dans un premier temps.

Retrouver la plénitude de ses moyens naturels d’adaptation

Enfin pour démystifier encore un peu plus sachez que le processus hypnotique est naturel et que vous le connaissez déjà. C’est l’état dans lequel vous vous trouvez quand vous êtes captivé(e) lors du visionnement d’un bon film ou la lecture d’un bon livre. Dans l’hypnose plutôt que de vivre par procuration les émotions des personnages se sera vous le héros! Le scénario sera en grande partie réalisé par votre cerveau, la voix de l’enregistrement ne fera que planter les grands traits de décor, la structure sécurisé de l’histoire à ré écrire.

Dr Robert Jeanson

Praticien Hospitalier Psychiatre EPSM Lille Métropole Robert Jeanson