Les recommandations éditées par l’Organisation Mondiale de la Santé préconisent les techniques facilitant l’activation comportementale chez les adultes souffrant d’un trouble dépressif

(Question 4: L’activation comportementale est-elle préférable au traitement habituel (plus efficace/aussi sûre que celui-ci) chez les adultes souffrant d’un épisode/trouble dépressif ?

Population: adultes souffrant d’un épisode/trouble dépressif
Interventions: activation comportementale
Comparaison: traitement habituel
Résultats:
gravité des symptômes après l’intervention;
fonctionnement après l’intervention;
gravité des symptômes lors du suivi à 6 mois jusqu’à 12 mois;
effets secondaires (y compris la tolérabilité).)

Recommandation

Chez les adultes souffrant d’un épisode/trouble dépressif, l’activation comportementale doit être envisagée. Dans la dépression modérée à sévère, cette intervention doit être envisagée en tant que complément aux antidépresseurs.
Niveau de la recommandation: NORMAL
d’après http://www.who.int/mental_health/mhgap/evidence/depression/q4/fr/

Dr Robert Jeanson

Praticien Hospitalier Psychiatre EPSM Lille Métropole Robert Jeanson